À l’aulne d’un bien commun

Après la précédente conversation inspirée par l'élection historique de Barack Obama, vous êtes invités à commenter -à l'aulne ou en fonction d'une certaine, la vôtre, vision d'un bien commun- les événements de la présente campagne électorale québécoise.

Pour partir le bal, je vous dirai que globalement à ce jour et malgré ses insuffisances, le PLQ de Monsieur Charest m'apparaît le parti le mieux à même de protéger le bien commun tel que je le perçois.

Et vous? Qu'en pensez-vous? Votre opinion SVP?

Pour s'abonner aux écrits du présent site: veuillez cliquer sur «écrits» puis cliquer sur «Abonnement aux écrits».

(Si difficulté à faire parvenir votre commentaire, me contacter à:

[email protected] )

Commentaires

  1. Michel petit dit :

    Le 21ème siècle vs le 20ème siècle.
    Lorsque la société telle que nous la connaissons aujourd’hui fut créée,la démographie était favorable à la création de programmes sociaux généreux,l’endettement de nos gouvernements était faible et l’énergie nécessaire à la création de la richesse était abondante et bon marché.
    Les crises que nous devrons affronter durant les prochaines années seront le reflet des nouvelles réalités démographiques,financières et énergétiques des années 2000.Ce n’est qu’en admettant que nous devons faire face à ces 3 crises annoncées que des solutions réalistes pourront etre mises en place.

  2. Hoda dit :

    « America the illeterate »est un article tellement triste dans sa véracité,et je pense que ces phénomènes ne concernent pas que les états unis.L’ignorance a toujours été paradoxalement entretenue et combattue par les pouvoirs politiques.l’éducation étant une priorité pour donner un minimum de connaissances afin de protéger l’individu,ainsi que la sociéte ,des conséquences désastreuses de l’ignorance.Dans un contexte de démocratie,cela se traduirait par une incompétence à exprimer ses revendications sociales ainsi qu’à comprendre celle des autres,par une incapacité à decrypter un quelconque message,une inaptitude à savoir à quelle source se documenter afin de comparer ou en savoir plus sur des opinions ou des données opposées.L’éducation suppose donc non seulement un corps de savoirs,mais le developpement du jugement,du sens critique et du discernement. »Les ignorants sont peu utiles mais très utilisables »

  3. Michel Petit dit :

    En plus de faire face à la crise financière mondiale,le prochain gouvernement devra aussi anticiper la prochaine crise énergétique.La baisse actuelle des prix de l’énergie est causée en partie par une baisse de la demande et en partie par une liquidation d’actifs de toutes sortes pour faire face au manque de
    liquidités des corporations et des investisseurs.La conséquence sera un sous-investissement dans le domaine de l’énergie qui entrainera selon le très respecté Professeur Michael Klare une crise énergétique dans un futur assez rapproché.Je me demande si nos gouvernements sont vraiment conscients de cette menace et si des mesures sont prévues pour en atténuer les effets.
    http://www.tomdispatch.com/post/175000/michael_klare_the_energy_challenge_of_our_lifetime

  4. Michel Petit dit :

    Ce n’est pas le temps de faire des promesses pour se faire élire.Ce sera très difficile sinon impossible de seulement conserver les programmes gouvernementaux existants.Il ne faut pas sous-estimer la gravité de la crise financière qui ne cesse de s’aggraver.
    http://www.reuters.com/article/Finance08/idUSTRE4AB7HT20081112

  5. Hugues Cormier dit :

    Je crois que vous avez malheureusement raison Michel. Ceci dit, il ne faut pas oublier la ré-allocation des ressources comme moyen d’optimaliser la situation en autant que les coupures réelles soient identifiées pour permettre à coût nul les programmes innovateurs.

  6. Michel Petit dit :

    Il faut surtout réallouer les ressources intellectuelles et les connaissances ,la principale cause d’inégalité selon moi.L’analphabétisme et la sous-alphabétisation des populations est à l’origine de plusieurs des maux dont souffre notre société.Je joins un article qui montre comment les politiciens se servent de cette faiblesse intellectuelle généralisée pour manipuler les électeurs.Il concerne les USA et ne ménage ni les Républicains ni Obama.
    http://www.truthdig.com/report/print/20081110_america_the_illiterate/

  7. Michel Petit dit :

    Le problème de la crise énergétique et de la crise environnementale ne s’est pas atténué malgré la baisse des prix de l’énergie.
    Je crois qu’il faudra continuer à en parler et commencer à agir dès maintenant.
    Ce n’est malheureusement plus la priorité des gouvernements et des médias.
    La crise du crédit rend presque impossible le financement de projets qui ne rapportent pas à très court terme.
    Le Québec doit continuer d’investir dans la production énergétique renouvelable.
    Récession ou pas,tout le monde a besoin d’électricité.

  8. Hoda dit :

    Bonjour.Je suis tout à fait convaincue que le parti liberal est la seule garantie d’une stabilité politique qui serait la bienvenue en cetteperiode de grande volatilité économique. D’ailleurs monsieur Charest en fait son mantra de campagne pour arriver à la prospérité économique.Monsieur Dumont m’aparaît de plus en plus d’une sidérante incompétence,prêt à faire feu 5 l’aveuglette pour gagner en crédibilité,quant à madame Marois elle nous semble bien evidemment se fourvoyer dans son cheminement.Je vous propose de lire cet editorial de André Pratte paru dans « la presse « de ce matin.http://www.cyberpresse.ca/opinions/editorialistes/andre-pratte/200811/09/01-37894-le-pq-tatonne.php
    Je me suis inscrite sur le blogue de cyberpresse sous le non de « phenicienne »,mais je n,ai pas encore eu le temps d’envoyer de commentaires.je vous tiendrai au courant.Merci monsieur Cormier d’avoir mentionné ce site

  9. Hugues Cormier dit :

    Merci Hoda pour le commentaire et le lien pour l’éditorial de La Presse. À observer le début de cette campagne électorale, j’en suis rendu à me dire que le meilleur parti pour constituer l’opposition est difficile à identifier. ADQ? Parti vert? Québec Solidaire? PQ?

  10. Hugues Cormier dit :

    C’est sous le nom «hugues-proobama-cormier» que j’ai fait parvenir le 9 Novembre 2008 à 11h23, le commentaire suivant.

    Et ce sur le site: http://www.blogues.cyberpresse.ca/marissalpratte/?p=131#comments.

    «Bel échange sur cet important sujet Centre de la petite enfance (CPE) versus bien commun. À mon avis, le gouvernement devrait indexer le tarif en dollars constants à partir de ce que vaut à chaque année (par ex. en 2008, 2009, etc.) le $5 de l’année de la mise sur pied des CPE. Et ce, jusqu’à ce que le nombre de places disponibles réponde aux besoins.

    Le gel à cette valeur indexée pourrait alors être mis en vigueur. Par ailleurs, je trouve que s’efforcer d’explicitement considérer toute question de cette campagne à l’aulne d’un certain bien commun est un «must»!

    Vous êtes invités à converser sur ce thème «Élections Québec 2008 et bien commun» à : http://www.ecologiehumaine.org Au plaisir, mais surtout ne délaissez pas le présent blogue (cyberpresse) qui à sa façon contribue si souvent et si bien (implicitement) à la «conversation nationale» sur ce même thème. Meilleures salutations.»

    Voilà. Maintenant SVP: vos commentaires.

  11. Michel Petit dit :

    Cher Hugues,
    Je suis d’accord que monsieur Charest constitue actuellement le meilleur leader pour le Québec.Il connait tous les dossiers et bien qu’il ne représente pas autant le changement que le Président Obama,c’est de stabilité dont le Québec a besoin.Le conservatisme de nos institutions financières a évité la bulle immobilière et l’éclatement qui s’ensuit.
    La preuve qu’un certain conservatisme est parfois utile.Il devra éviter de surprommettre et de se conserver ainsi une certaine marge de manoeuvre pour traverser la crise financière actuelle.

  12. Hugues Cormier dit :

    Vraiment très bien dit.

Ajouter un commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*