Repent yourself / Repens-toi

English below

Talmud:

Repens-toi un jour avant ta mort,

c'est-à-dire immédiatement,

car tu ne connais pas le jour de ta mort.

****************

Repent yourself one day before your death,

that is right now,

for you don't know which day you will die.

(My translation, HC)

*****************

À appliquer collectivement autant qu'individuellement!

Voir aussi, Archives du présent site: Celui qui meurt avant qu'il ne meure ne meurt pas lorsqu'il meurt
[ Publié le 31 mai 2008 ]

To be applied collectively as well as individually!

See also:Celui qui meurt avant qu'il ne meure ne meurt pas lorsqu'il meurt meaning: «He who dies before he dies does not die when he dies.»in the «archives» of the present site, May 31, 2008

Phrase citée par Jon Kabat-Zinn, Ph.D.

Ailleurs dans ses écrits, Kabat-Zinn affirme que l'individu tricote tout au cours de sa vie son parachute en vue de l'ultime saut, la mort.

Dans un de ses livres, Coming to Our Senses il mentionne que chacune de nos expirations est une mort et chacune de nos inspirations une renaissance.

Il y affirme aussi le sens de mourir à soi-même, au soi-même qui voit la vie qu'à travers son nombril pour renaître à un soi-même éveillé à autrui et aux façons différentes de voir la vie et dans la vie. 
[ Publié le 31 mai 2008 ]

******************

SVP votre commentaire via ce site. Please your comment using this website.

*******************

Opt Out: [email protected]

 

Commentaires

  1. Michel Petit dit :

    Obama Yes we can, but will we…

    Cher Hug,
    Un autre excellent article de mon ami Nate Hagens
    http://www.theoildrum.com/node/4957#more
    Michel

  2. Hoda Haddad dit :

    Bonjour, Je vous souhaite une bonne et heureuse année .C’ est justement le temps des engagements nouveaux et toujours renouvelés,des promesses déguisées suivies quelque temps plus tard de la persistance dans l’erreur.Nous nous laissons aller à un certain relâchement et sommes de nouveau emportés dans l’inconscience et l’insouciance de nos habitudes.Le repentir est un mot sublime chargé de sens profonds,c’est un cheminement qui va au delà de la ferveur ou de la dévotion,une prise de conscience qui déclencherait un travail de correction dans le but de rechercher la perfection personnelle ,mais aussi de demeurer engagé dans ce renouveau interieur pour améliorer l’entourage,la communauté.Cette phrase tirée du Talmud rappelle la parabole des dix vierges »Veillez,car vous ne savez ni le jour ni l’heure ».Une invitation à une remise en question,à se repentir tous les jours ,à apprendre à se juger,à garder à l’esprit l’essentiel, à répondre à l’appel de Dieu età se tourner vers cette lumière dans laquelle toutes les vertus trouvent leur sens.Hoda

  3. EV dit :

    Cher Hugues,
    Je n’arrive pas à lire le texte au titre énigmatique sur celui qui meurt avant de mourir, mais j’aime l’incertitude contenue dans l’idée qui ouvre le ban. La repentance me plaît moins, mais j’y entends l’idée de mourir en paix avec soi-même et son groupe d’appartenance. Et c’est un bon précepte que d’essayer d’être toujours en paix !
    J’espère que tu vas bien. A un de ces jours.
    Amitié.
    Emmanuel

Ajouter un commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*