Pour un «bien commun»: S. Leclair recommande le film «Marina Abramovic: en présence de l’artiste» et M. Paradis une entrevue sur la sociocratie

(Sorry no English version but the recommended movie below is in English. Your comment is welcome. Or your own proposition in English for common good is welcome via [email protected] Thanks, Hugues Cormier)

*********************************************************

Comme contribution au «bien commun», Suzanne Leclair médecin psychiatre et artiste recommande  fortement le film «Marina Abramovic: en présence de l’artiste»:

«Un très beau film, une puissante réflexion sur la pleine conscience et sur la vie en général. Au cinéma du Parc cette semaine jusqu’au dimanche 12 août (3575 Avenue du Parc, Montréal, QC  514-281-1900).  Merci,

Suzanne Leclair

_____________________________________________________________

Comme contribution au «bien commun», Marielle Paradis, psychologue recommande une entrevue tirée de l’émission « Destination Bonheur ». Gilles Charest qui anticipe et rêve d’un monde meilleur est interviewé par Marie-Josée Tardif à Radio Ville-Marie de Montréal. Dans son livre, Gilles Charest pose une réflexion sur le pouvoir et la coopération plutôt que le pouvoir et la division. Vraiment intéressant.

Voici l’entrevue: http://www.sociogest.ca/Portals/0/documentation/Entrevue%20Gilles_Radio_V-Marie.mp3

Marielle Paradis

_________________________________________________________________________________

Bienvenue à votre commentaire sur l’une ou l’autre des propositions ci-haut.

Ou à votre propre proposition pour le présent site via le courriel [email protected] . Au plaisir, Hugues Cormier

_________________________________________________________________________________

Commentaire de M.Paradis re entrevue radio ci-haut:

Bonjour Hugues

Puisque tu en offres merveilleusement l’occasion, voici une petite réflexion qui me tient à coeur sur la société:

L’intelligence collective est supérieure à la somme des parties.

La société est-elle organique soit où tous les membres s’influencent? Gilles Charest interviewé par Marie-Josée Tardif à Radio
Ville-Marie parle de l’autocratie (pouvoir d’un individu sur les autres), de la démocratie (pouvoir de la majorité sur les autres) et de la sociocratie (pouvoir des liens entre les gens qui
s’enrichissent et s’unissent vers un objectif ou idéal commun).

Dans une sociocratie, chaque opinion est prise en compte, comprise et approfondie plutôt que débattue, opposée et rejetée souvent même sans la connaître. Les points
de vue sont scrutés dans l’optique du bien commun. C’est une véritable intelligence collective au pouvoir en valorisant les liens entre les individus en complémentarité. Utopie ou non, cela donne un vent de fraicheur.

Imaginons dans cette optique, le sens à donner, à titre d’exemple,  au soulèvement des étudiants au printemps dernier dans son projet initial. Le principe de ne pas augmenter les coûts des services sans démontrer l’efficience de la gestion, voire la diminution du gaspillage est, à mon avis, un apport important dans la gestion des fonds publics. Mais avec le cynisme qui règne actuellement où en est la proposition?
Il est facile de se perdre dans les dédales des débats sans fin et des prises de positions partisanes. Gilles Charest explique qu’en sociocratie on parle de consentement plutôt que de consensus c’est à dire que les grandes décisions d’orientation sont prises et consenties en commun en tenant compte, dans une certaine limite, de la nécessité des besoins de chacun des individus qui compose une société. La mise en oeuvre est par la suite déléguée selon la structure hiérarchique habituelle. Ainsi chacun est valorisé dans son rôle et le projet sociétal s’enrichit.

Pour ce faire, l’intelligence collective implique nécessairement une meilleure écoute de l’autre, une meilleure communication, une meilleure mémoire et à toute fin pratique une fine gestion émotionnelle pour favoriser l’émergence d’un but commun pour ne pas dire d’un enrichissement commun.
L’adversité vue comme une opportunité de ralliement. La vie n’est-elle pas une continuelle découverte personnelle et collective. Merci,

Marielle Paradis

**********

Bienvenue à votre commentaire sur l’une ou l’autre des propositions ci-haut.

Ou à votre propre proposition de texte pour diffusion via le présent site via le courriel [email protected] . Au plaisir, HC

Commentaires

  1. Anne Levesque dit :

    Merci pour ces ateliers de méditation en pleine conscience. Simple et accessible. Y-a-t-il un CD ou DVD de ces ateliers?

  2. Mille mercis pour chacune de vos deux propositions très pertinentes.

    Par ailleurs sur un tout autre thème: http://blogues.radio-canada.ca/auger/2012/08/08/une-recette-quon-connait-trop-bien/

    Merci, HC

Répondre au commentaire de :

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*